Construire une cabane, le plus souvent en pleine nature, est un rêve d’enfant : un abri patiemment construit durant l’été, au fond du jardin, pour se réfugier, jouer et rêver. Depuis plusieurs années, le studio GRRIZ, composé de Luigi Greco et Mattia Paco Rizzi, développe un projet d’architecture et d’urbanisme, point de départ d’une création artistique prenant tout particulièrement en compte les questions d’espaces, de lieux et de fonctions comme besoins et/ou désirs de l’être humain. C’est donc tout naturellement qu’ils ont décidé de construire une cabane dans les Jardins suspendus de Thuin. Plus spécifiquement située à cheval entre deux terrasses des jardins du Centre culturel, déjà largement aménagé en espace de convivialité (potager collectif, ruches, etc.), la cabane de GRRIZ se veut un espace de méditation et de repos. Sensible aux techniques respectueuses de l’environnement et à l’utilisation de matériaux recyclés, le collectif a construit cet abri en bois et en ardoise locale, mais également à l’aide de matériaux récupérés dans l’ancien casino de Thuin, aujourd’hui détruit. Sa forme architecturale qui rappelle une Carapace isolante et protectrice, est tournée vers le paysage environnant. Si la cabane est dotée de l’électricité, la lumière naturelle y pénètre par la large ouverture frontale et invite tant à l’isolement qu’à la méditation par sa vue imprenable sur les Jardins suspendus et la vallée de la Biesmelle.

Arts actuels en terre médiévale