2 photos

Si ses images peuvent paraître moroses, voire tristes, c’est pour cultiver une certaine ambiguïté. Car Olivier Cornil est un optimiste et un utopiste. Partout où il va, il cherche la beauté. Dans les paysages qu’il sillonne comme dans ses rencontres fortuites avec les gens qu’ils croisent ou les gens qui vivent à ses côtés.

A Thuin, Olivier Cornil a rencontré de nombreux propriétaires de jardins. Cet amoureux de la nature a aimé entrer dans ces labyrinthes : havre arrangé avec passion, jungle ou vignes bien alignées. Il a aimé s’y perdre, écouter les espoirs et les déceptions, les rêves. Pour Fluide, il réalise une mission photographique dans les jardins et tente d’offrir sa vision de ce qu’ils sont, entre le donné et le caché, le public et le privé. Huit de ses photographies seront exposées, en alternance, dans le Quartier du Beffroi et un recueil racontera ses pérégrinations en textes et en images. Car Olivier Cornil écrit. Il aime raconter ce qu’il voit, ceux qu’il rencontre. Il propose des histoires, à la fois réelles et très personnelles, à la manière d’un carnet de bord afin de laisser le lecteur libre d’interpréter ses images. En les découvrant, nous ne pouvons qu’être émus par la douceur et l’humanité de son regard et éprouver l’envie de partager tant de beauté.

Artistes

Arts actuels en terre médiévale