L’axe d’entrĂ©e principale du Bois du Grand Bon Dieu fut baptisĂ© « DrĂšve des Artistes » au dĂ©but des annĂ©es 1970 par Yvon Dubois, membre des Artistes de Thudinie – une plaque sculptĂ©e y figure toujours. Ce lieu de villĂ©giature de nombreux Thudiniens est aujourd’hui menacĂ©. Dans le courant de l’annĂ©e 2018, quatorze hĂȘtres centenaires malades devront ĂȘtre abattus. Pour Fluide, Mario Ferretti a rĂ©cupĂ©rĂ© deux de ces arbres remarquables pour leur donner une seconde vie. Conservant l’entiĂšretĂ© des arbres rĂ©coltĂ©s (tronc et branches), l’artiste les a coupĂ©s, Ă©vidĂ©s, sculptĂ©s avant de les rĂ©assembler Ă  l’aide d’anneaux mĂ©talliques et de les remettre en place. Il ne semble donc pas inutile de rappeler que le hĂȘtre est symbole de sagesse et de patience. Arbre exclusif, impĂ©rieux, dominateur, qui dispute au chĂȘne la souverainetĂ© des forĂȘts, il Ă©voque Ă©galement l’ancestralitĂ©. Ainsi transformĂ©s par l’artiste Mario Ferretti, les arbres morts deviennent le squelette de deux arbres nouveaux. Ainsi, l’Ɠuvre de Mario Ferretti interroge l’ĂȘtre passĂ© et l’ĂȘtre en devenir. Car, d’un premier abord, les sculptures monumentales de Mario Ferretti sont effrayantes d’inertie, posĂ©es au sol tels des corps torturĂ©s. En s’approchant, elles semblent pourtant (re)prendre vie dans ce bois lĂ©gendaire aux allures de cathĂ©drale. De ses mains et contrairement aux apparences, le sculpteur a donnĂ© jour Ă  une nouvelle crĂ©ature pleine de vie.

Artistes

Arts actuels en terre médiévale