3 photos

L’espace public est l’un des terrains privilégiés de Michael Dans qui, pour cette édition de Fluide, réalise une sculpture en bois polychrome de la Vierge Marie. De taille humaine et dans le style traditionnel des icônes mariales, cette vierge à genoux, une main tendue, l’autre sur le cœur, dans une attitude abattue et suppliante, demande l’aumône aux passants. Installée dans la petite chapelle, restaurée pour l’occasion, du Passage Saint-Roch, la sculpture dérange. Représentation de la femme la plus célèbre de notre histoire, la sculpture questionne, dans cette position, notre rapport à la mort, la solitude, la désolation et fait émerger un monde où l’église a changé de visage et ne peut plus nous sauver. Avec cette installation, Michael Dans détourne un objet de culte et un symbole universel en une situation de notre quotidien (la mendicité dans les villes). Il remet en question les rôles de chacun, mélange les styles et les époques, confond premier et second degrés, détourne les codes de l’art et provoque le trouble en modifiant les échelles. L’ambiance n’est pas au recueillement. L’humour est dérangeant. Une moquerie saine et philosophique pourtant, lancée à l’égard d’un monde qui, trop souvent, se prend au sérieux.

Artistes

Arts actuels en terre médiévale