2 photos

Pour Fluide, Jérôme Considérant utilise différents symboles graphiques propres à Thuin et propose, sous forme de blason médiéval, l’image d’un grand animal qui veillerait sur les vignes. Le blason reprend comme motif principal le lion des armoiries de la Ville de Thuin et porte sur son dos le passé de la batellerie (au début du 20ème siècle, Thuin comptait plus de 1100 chefs de famille bateliers sur une population de 5000 habitants) ainsi que le beffroi surmonté d’un nuage en rappel aux Jardins Suspendus. Le trou sur la patte gauche de l’animal symbolise la blessure de Saint-Roch, saint spécialement évoqué pour la peste dont plusieurs épidémies sévirent dans la région de l’Entre-Sambre-et-Meuse au 17ème siècle et dont la marche organisée chaque troisième dimanche de mai à Thuin est aujourd’hui une véritable institution. Dans ses griffes, une grappe de raisins se termine par le motif que l’on retrouve sur les uniformes singuliers des zouaves, unité française d’infanterie légère souvent associée à l’image des batailles du Second Empire et faisant partie de « La Marche Saint-Roch ». Enfin, la couleur rouge évoque la couleur du vin et rappelle le costume des zouaves dont le Clos porte le nom. Son titre, Silverado, construit sur le modèle du mot espagnol « eldorado », désigne un site riche, précieux, qui serait surveillé par un animal mythique.

Arts actuels en terre médiévale