1 photo

Les origines d’un Beffroi à Thuin remontent au 13e siècle mais l’actuel date de 1639 et connaît une grande restauration moitié du 18e siècle.  Un Beffroi est par définition « un  porteur de cloches ». Plus précisément, c’est un bien communal qui était utilisé principalement comme tour de garde et les cloches sonnaient  l’alerte.  Cependant, le beffroi de Thuin est une exception à la règle car il assumait aussi le rôle de tour d’église.  Sur l’actuelle Place du Chapitre était érigée jadis, la collégiale Saint Théodard occupée par des chanoines qui, en accord avec le pouvoir communal, sonnaient les cloches du Beffroi pour les offices religieux.

A la suite de la Révolution Française, la Collégiale était devenue Hôtel de Ville. Le beffroi, étant communal, échappe à la confiscation des biens.

En 1811, la Collégiale sera rasée pour faire de l’endroit « une place à danser ».

On raconte alors que le Maire Martin (instigateur de la destruction de la Collégiale) profita de l’occasion pour renommer cette dernière « Place Napoléon » !

Sandrine MAQUET

Livres - Références

Oeuvre(s) exposée(s)

Arts actuels en terre médiévale